Éditions présente les études historiques, sociologiques, politiques et pédagogiques menées dans le cadre de Méta-Éduc.

 

Passé. Approche sociohistorique

Le texte aborde l’histoire des politiques scolaires de démocratisation, depuis plus d’un siècle. Après avoir résumé les étapes jalonnant cette histoire, l’auteur dégage les trois ingrédients de l’idéal fondateur à la base du projet politique de l’école démocratique. Enfin, l’article pointe un changement de cap récent et indique également des chemins de traverse encore peu empruntés.

Ce texte paraîtra dans les Actes du colloque de Lire et Écrire, 5 et 6 septembre 2008, Des causes de l’illétrisme.
Télécharger

 

Notre système scolaire obéit aux principes constitutionnels de liberté d’enseignement, de liberté pédagogique et de liberté de choix des parents. En tenant compte de cette donne, typiquement belge, quel est alors le rôle de l’État et sa capacité politique d’action ? En tentant de clarifier les termes de cette question, l’article propose des pistes de compréhension des politiques scolaires en Belgique. Ces pistes sont applicables aux enjeux du passé comme à ceux qui font la une de l’actualité.

Ce texte est paru initialement dans Éduquer, n°64, 2008, p. 16-19.

Télécharger

 

Au début du 20e siècle, une jeune congrégation, les Aumôniers du Travail, s’inscrivant dans la mouvance de la Démocratie chrétienne, crée une école technique supérieure de jour, à Pierrard-lez-Virton, la première du genre. C’est l’histoire de cette innovation, dans le domaine de l’enseignement technique naissant, que présente l’étude.

Cette étude est parue initialement dans La croix et la bannière. Les catholiques en Luxembourg de Rerum Novarum à Vatican II, Bastogne, Musée en Piconrue, 2005.

Télécharger

 

L’apprentissage compagnonnique est présenté par certains comme la formation professionnelle par excellence. Mais qu’en est-il exactement ? Que peut-on tirer actuellement de cette forme historique d’apprentissage ? Pour y répondre, l’auteur parcourt l’histoire du compagnonnage et de la formation compagnonnique. Il montre ensuite la continuité et la rupture entre l’apprentissage compagnonnique et les modes de formation professionnelle qui ont suivi.

Ce texte est paru initialement sur www.legrainasbl.org.le site de l’asbl Le Grain, Atelier de pédagogie sociale, 2007

Télécharger

 

Le projet politique de l’école démocratique émerge au 19e siècle. L’Éducation nouvelle s’y inscrit de manière centrale. Quel est le lien entre le courant de l’Éduction nouvelle et les politiques scolaires, aux différentes étapes de la démocratisation de l’école ? L’étude apporte une série d’éclaircissements sur cette question.

Ce texte est paru initialement dans Grootaers D., Tilman F., La pédagogie émancipatrice. L’utopie mise à l’épreuve, P.I.E.-Peter Lang, 2002.

Télécharger

 

Présent. Analyse des enjeux actuels

L’ensemble des acteurs scolaires s’accordent pour reconnaître l’insuffisance du mode d’organisation actuel de ce « tronc commun ». Ils pointent la faiblesse moyenne des acquis de base des élèves, ainsi que de forts écarts selon l’origine sociale. Ils reconnaissent également les conséquences négatives de cette situation : dévalorisation des filières techniques et professionnelle, décrochage scolaire, ségrégation scolaire doublant et renforçant la hiérarchie scolaire, etc.

Ce Courrier hebdomadaire fait état des positions des principaux acteurs intervenants dans le débat : ministre, partis politiques, fédérations de pouvoirs organisateurs, association de parents, syndicats, organisation du monde associatif, organisations patronales, chercheurs universitaires.
 
Courrier hebdomadaire du CRISP, n°2210, 2014.

Commander

 

À la différence des années 1970, les jeunes ont acquis davantage de liberté, mais ils sont majoritairement étudiants ou chômeurs plutôt que travailleurs. Les nouveaux dispositifs d’insertion professionnelle créent un profond malaise identitaire chez eux d’autant que cette crise sociale est gérée par l’individualisation, renvoyant aux jeunes toute la responsabilité de leur situation.

Ce texte est paru initialement dans La Revue Nouvelle, octobre-novembre 2014, p.33-39

Télécharger

 

En dépit de l’importante production de savoirs scientifiques consacrés aux sciences de l’éducation, l’école ne se porte pas bien, comme s’il existait un fossé entre les enseignants et la recherche. Les sciences de l’éducation et leur usage présentent de sérieuses limites et semblent être de peu d’utilité pour porter au changement. Pourquoi ?
Ce dont ont besoin les enseignants c’est d’une praxéologie, un savoir pratique, un savoir de l’action et pas de réformes technocratiques et inadaptées.

Ce texte est paru initialement dans La Revue Nouvelle, juin-juillet 2014, p.90-102.

Télécharger

 

Avec la nouvelle politique de l’égalité des acquis et des « socles de compétences », émerge un nouveau postulat pour l’école démocratique, concernant les jeunes jusqu’à 15 ans : le postulat de l’éducabilité généralisée. En quoi se démarque-t-il de la méritocratie scolaire fondant le projet de l’école démocratique depuis le 19° siècle ? Quels en sont les opportunités et les risques ?

Ce texte est initialement paru dans La Revue Nouvelle, avril 2006

Télécharger

 

 

Futur. Prospective et projets

La philosophie politique et la définition de l’émancipation préconisent que les membres de la société deviennent des acteurs œuvrant pour une société plus égalitaire et développant entre eux des rapports sociaux basés sur la solidarité et la fraternité. Il ne leur suffit pas de vivre ces nouveaux rapports au sein de leurs relations interpersonnelles. Ils doivent aussi être capables de les traduire dans les institutions.
L’éducation peut contribuer à faire émerger de tels acteurs ? Pour cela, elle poursuivra un double objectif: convaincre les individus du bien-fondé de ces valeurs et les outiller pour qu’ils puissent les mettre en œuvre dans le cadre des différentes institutions auxquelles ils participent, dans le champ économique et social.
Une façon de susciter l’adhésion à ces convictions et de préparer leur traduction institutionnelle, c’est de les vivre dans la formation. Ainsi, il devient possible de les expérimenter et d’en éprouver l’efficacité. La pédagogie qui cherche à former en groupe des personnes prêtes à agir pour plus d’égalité et plus de solidarité dans les relations sociales, peut être appelée « la Pédagogie coopérative ». C’est elle que présente ce texte

Texte paru initialement sur le site de Le Grain, en 2013 :

Télécharger

 

Les auteurs avancent une série de propositions pour redonner une nouvelle identité et un nouveau souffle à l’enseignement technique et professionnel belge francophone.
Ce texte est paru initialement dans La Revue Nouvelle, novembre 1995.

Télécharger

 

En contrepoint du Contrat pour l’école de la Ministre de l’Enseignement Maria Arena, cet article propose une série de d’initiatives, à la fois structurelles et pédagogiques, visant à la démocratisation de l’enseignement secondaire belge francophone.
Ce texte est paru initialement dans La Revue Nouvelle, août 2005.

Télécharger